ME 7 JUIN – 1er concert – NICOLAS MASSON / ROB LUFT / VALENTIN LIECHTI

Il y a 10 mois

Temple de la Madeleine

LES ATHÉNÉENNES

ME 7 JUIN – 1er concert – NICOLAS MASSON / ROB LUFT / VALENTIN LIECHTI - Concerts

20H JAZZ CONTEMPORAIN [TARIF A] MASSON / LUFT / LIECHTI  NICOLAS MASSON SAXOPHONE TÉNORROB LUFT GUITAREVALENTIN LIECHTI BATTERIE UN CŒUR EN HIVER (CLAUDE SAUTET, 1992)BIRDMAN (IÑARITU, 2014)DEAD MAN (JIM JARMUSCH, 1995)   NICOLAS MASSON, ROB LUFT, VALENTIN LIECHTI / «HEIMAT» Sans même toucher à la profondeur de champ, impossible de ne pas voir le trio de Paul Motian (avec Joe Lovano et Bill Frisell) lorsque l’on évoque la rencontre d’un saxophone ténor, d’une guitare électrique et d’une batterie… Une belle source d’inspiration dont Nicolas Masson nous parle avec douceur. Une influence assumée, justement, pour mieux s’en défaire. Ici, le sens de lecture est limpide. Intimiste, c’est une quête qui bouscule la hiérarchie traditionnelle du trio de jazz et libère le saxophone du rôle de phare breton qu’on lui assigne depuis un siècle. Né d’une session estivale impromptue, le trio avance de manière collective et confronte les esthétiques si différentes dont sont issus ces trois musiciens de haut vol. Un décor naturel, de grands espaces et un répertoire de compositions inédites parmi lesquelles se glisseront, entre autres, des arrangements sur des pièces de Neil Young (Dead Man, Jim Jarmush) ou encore la passacaille du trio de Ravel (Birdman, un coeur en hiver)…

Retour

Évènement terminé !

ME 7 JUIN – 1er concert – NICOLAS MASSON / ROB LUFT / VALENTIN LIECHTI

Il y a 10 mois

Temple de la Madeleine

LES ATHÉNÉENNES

ME 7 JUIN – 1er concert – NICOLAS MASSON / ROB LUFT / VALENTIN LIECHTI

Informations

20H JAZZ CONTEMPORAIN [TARIF A] MASSON / LUFT / LIECHTI  NICOLAS MASSON SAXOPHONE TÉNORROB LUFT GUITAREVALENTIN LIECHTI BATTERIE UN CŒUR EN HIVER (CLAUDE SAUTET, 1992)BIRDMAN (IÑARITU, 2014)DEAD MAN (JIM JARMUSCH, 1995)   NICOLAS MASSON, ROB LUFT, VALENTIN LIECHTI / «HEIMAT» Sans même toucher à la profondeur de champ, impossible de ne pas voir le trio de Paul Motian (avec Joe Lovano et Bill Frisell) lorsque l’on évoque la rencontre d’un saxophone ténor, d’une guitare électrique et d’une batterie… Une belle source d’inspiration dont Nicolas Masson nous parle avec douceur. Une influence assumée, justement, pour mieux s’en défaire. Ici, le sens de lecture est limpide. Intimiste, c’est une quête qui bouscule la hiérarchie traditionnelle du trio de jazz et libère le saxophone du rôle de phare breton qu’on lui assigne depuis un siècle. Né d’une session estivale impromptue, le trio avance de manière collective et confronte les esthétiques si différentes dont sont issus ces trois musiciens de haut vol. Un décor naturel, de grands espaces et un répertoire de compositions inédites parmi lesquelles se glisseront, entre autres, des arrangements sur des pièces de Neil Young (Dead Man, Jim Jarmush) ou encore la passacaille du trio de Ravel (Birdman, un coeur en hiver)…