VE 9 JUIN – 1er concert – QUATUOR ZAÏDE / JULIEN QUENTIN

Il y a 8 mois

Alhambra

LES ATHÉNÉENNES

VE 9 JUIN – 1er concert – QUATUOR ZAÏDE / JULIEN QUENTIN - Concerts

20H RENCONTRE MUSIQUE DE CHAMBRE #2 [TARIF A] DEBUSSY DES PAS SUR LA NEIGE / DEBUSSY CLAIR DE LUNE / MAHLER QUATUOR POUR PIANO ET CORDES EN LA MINEUR / SCHUBERT QUATUOR À CORDES EN RÉ MINEUR, D. 810 «LA JEUNE FILLE ET LA MORT» QUATUOR ZAÏDE CHARLOTTE MACLET PREMIER VIOLON / LESLIE BOULIN RAULET SECOND VIOLON / SARAH CHENAF ALTO / JULIETTE SALMONA VIOLONCELLE JULIEN QUENTIN PIANO SHUTTER ISLAND (MARTIN SCORSESE, 2010)LA JEUNE FILLE ET LA MORT (ROMAN POLANSKI, 1994)TROP BELLE POUR TOI (BERTRAND BLIER, 1989)PORTRAIT DE FEMME (JEANNE CAMPION, 1996)   QUATUOR ZAÏDE ET JULIEN QUENTIN / LA JEUNE FILLE ET LA MORT Le très féminin et passionné Quatuor Zaïde, accompagné par le pianiste Julien Quentin, interprètent deux œuvres qui ont marqué le cinéma: le Quatuor avec piano de Mahler, et l’avant-dernier Quatuor à cordes de Schubert, dont le thème du Lied «La jeune fille et la mort» est traité en variations dans le mouvement lent. Deux œuvres parentes dans leur filiation, Schubert étant un évident mentor de Mahler, mais cependant très éloignées. Le Quatuor de Mahler – qui a d’ailleurs réalisé une orchestration du Quatuor «la jeune fille et la mort» – est le premier mouvement d’une œuvre de jeunesse, destinée à comporter plusieurs mouvements, puis abandonnée. Il s’agit de la seule œuvre connue de Mahler pour musique de chambre. Comportant des maladresses, mais déjà très personnel, le Quatuor de Mahler est un jalon très touchant de l’œuvre mahlérienne. Schubert a écrit un grand nombre de Quatuors à cordes. À l’instar des Sonates pour piano, les trois derniers sont des chefs-d’œuvre («Rosamunde» / «La jeune fille et la mort» Quatuor en sol majeur.) Le Quatuor «La jeune fille et la mort» est unique dans l’œuvre schubertienne tant sa tension dramatique – maintenue d’un bout à l’autre! – sa force tragique et son modernisme sont saisissants. Le premier mouvement sonne comme un cri de révolte. Le second, pousse dans des retranchements déchirants le thème du Lied. Le Scherzo est plein d’une énergie agitée, momentanément consolée par un trio à la tendresse restant légèrement fébrile. Le final a un caractère de course effrénée, oscillant entre unissons obstinés et déclamations hiératiques. Julien Quentin a choisi de préluder en douceur, avec deux œuvres de Debussy parmi les plus contemplatives: Le Prélude sous-titré «Des pas sur la neige», a un caractère un peu énigmatique, comme suspendu entre la sérénité et une tristesse presque abstraite; le célèbre «Clair de lune», œuvre du jeune Debussy, invite à une rêverie à la fois chaleureuse et nostalgique.   

Retour

Évènement terminé !

VE 9 JUIN – 1er concert – QUATUOR ZAÏDE / JULIEN QUENTIN

Il y a 8 mois

Alhambra

LES ATHÉNÉENNES

VE 9 JUIN – 1er concert – QUATUOR ZAÏDE / JULIEN QUENTIN

Informations

20H RENCONTRE MUSIQUE DE CHAMBRE #2 [TARIF A] DEBUSSY DES PAS SUR LA NEIGE / DEBUSSY CLAIR DE LUNE / MAHLER QUATUOR POUR PIANO ET CORDES EN LA MINEUR / SCHUBERT QUATUOR À CORDES EN RÉ MINEUR, D. 810 «LA JEUNE FILLE ET LA MORT» QUATUOR ZAÏDE CHARLOTTE MACLET PREMIER VIOLON / LESLIE BOULIN RAULET SECOND VIOLON / SARAH CHENAF ALTO / JULIETTE SALMONA VIOLONCELLE JULIEN QUENTIN PIANO SHUTTER ISLAND (MARTIN SCORSESE, 2010)LA JEUNE FILLE ET LA MORT (ROMAN POLANSKI, 1994)TROP BELLE POUR TOI (BERTRAND BLIER, 1989)PORTRAIT DE FEMME (JEANNE CAMPION, 1996)   QUATUOR ZAÏDE ET JULIEN QUENTIN / LA JEUNE FILLE ET LA MORT Le très féminin et passionné Quatuor Zaïde, accompagné par le pianiste Julien Quentin, interprètent deux œuvres qui ont marqué le cinéma: le Quatuor avec piano de Mahler, et l’avant-dernier Quatuor à cordes de Schubert, dont le thème du Lied «La jeune fille et la mort» est traité en variations dans le mouvement lent. Deux œuvres parentes dans leur filiation, Schubert étant un évident mentor de Mahler, mais cependant très éloignées. Le Quatuor de Mahler – qui a d’ailleurs réalisé une orchestration du Quatuor «la jeune fille et la mort» – est le premier mouvement d’une œuvre de jeunesse, destinée à comporter plusieurs mouvements, puis abandonnée. Il s’agit de la seule œuvre connue de Mahler pour musique de chambre. Comportant des maladresses, mais déjà très personnel, le Quatuor de Mahler est un jalon très touchant de l’œuvre mahlérienne. Schubert a écrit un grand nombre de Quatuors à cordes. À l’instar des Sonates pour piano, les trois derniers sont des chefs-d’œuvre («Rosamunde» / «La jeune fille et la mort» Quatuor en sol majeur.) Le Quatuor «La jeune fille et la mort» est unique dans l’œuvre schubertienne tant sa tension dramatique – maintenue d’un bout à l’autre! – sa force tragique et son modernisme sont saisissants. Le premier mouvement sonne comme un cri de révolte. Le second, pousse dans des retranchements déchirants le thème du Lied. Le Scherzo est plein d’une énergie agitée, momentanément consolée par un trio à la tendresse restant légèrement fébrile. Le final a un caractère de course effrénée, oscillant entre unissons obstinés et déclamations hiératiques. Julien Quentin a choisi de préluder en douceur, avec deux œuvres de Debussy parmi les plus contemplatives: Le Prélude sous-titré «Des pas sur la neige», a un caractère un peu énigmatique, comme suspendu entre la sérénité et une tristesse presque abstraite; le célèbre «Clair de lune», œuvre du jeune Debussy, invite à une rêverie à la fois chaleureuse et nostalgique.