JE 2 JUIN – 1er concert – QUATUOR BELA

Il y a 3 mois

Alhambra

LES ATHÉNÉENNES

JE 2 JUIN – 1er concert – QUATUOR BELA

20h     [Tarif A] Berg / Ducret Suite Lyrique Électrique QUATUOR BELA Julien Dieudegard violon / Frédéric Aurier violon /  Julian Boutin alto / Luc Dedreuil violoncelle MARC DUCRET guitare électrique   Pour notre plus grande joie, les «enfants terribles» du quatuor français sont de retour aux Athénéennes, et s’emparent d’une des œuvres les plus emblématiques de la première moitié du XXe siècle: La Suite Lyrique d’Alban Berg. Fascinante pierre-angulaire de l’avant-garde viennoise, qualifiée par Adorno d’«opéra latent», elle est aussi une poignante lettre d’amour cryptée à Hannah Fuchs, passion interdite de Berg. Mais les quatre musiciens ne s’en tiendront pas à sa pure interprétation: pour «relire» ce chef-d’œuvre et y apporter un écho sensible et audacieux, ils convient le prodigieux guitariste électrique Marc Ducret. Interludes et commentaires se tissent entre les six mouvements, pour délivrer une réponse vibrante et déchirante à cet amour impossible, entre la beauté du pur esprit et la folie du cœur. Un projet qui nous touche particulièrement, puisqu’il est né de la rencontre entre les «Bela» et Marc Ducret, en 2016, aux Athénéennes…    

Évènement terminé !

JE 2 JUIN – 1er concert – QUATUOR BELA

Il y a 3 mois

Alhambra

LES ATHÉNÉENNES

JE 2 JUIN – 1er concert – QUATUOR BELA

Informations

20h     [Tarif A]

Berg / Ducret Suite Lyrique Électrique

QUATUOR BELA

Julien Dieudegard violon / Frédéric Aurier violon / 

Julian Boutin alto / Luc Dedreuil violoncelle

MARC DUCRET guitare électrique

 

Pour notre plus grande joie, les «enfants terribles» du quatuor français sont de retour aux Athénéennes, et s’emparent d’une des œuvres les plus emblématiques de la première moitié du XXe siècle: La Suite Lyrique d’Alban Berg. Fascinante pierre-angulaire de l’avant-garde viennoise, qualifiée par Adorno d’«opéra latent», elle est aussi une poignante lettre d’amour cryptée à Hannah Fuchs, passion interdite de Berg. Mais les quatre musiciens ne s’en tiendront pas à sa pure interprétation: pour «relire» ce chef-d’œuvre et y apporter un écho sensible et audacieux, ils convient le prodigieux guitariste électrique Marc Ducret. Interludes et commentaires se tissent entre les six mouvements, pour délivrer une réponse vibrante et déchirante à cet amour impossible, entre la beauté du pur esprit et la folie du cœur. Un projet qui nous touche particulièrement, puisqu’il est né de la rencontre entre les «Bela» et Marc Ducret, en 2016, aux Athénéennes…