LU 6 JUIN – 2ème concert – ESTRELLA MORENTE

Il y a 3 mois

Temple de la Madeleine

LES ATHÉNÉENNES

LU 6 JUIN – 2ème concert – ESTRELLA MORENTE

21H  Classique  [Tarif A] De Falla Siete Canciones Populares Españolas Lorca Canciones Españolas Antiguas ESTRELLA MORENTE voix   La première vocation de Lorca fut musicale, mais en 1917 sa fibre littéraire s’affirma, exactement a I’inverse de Manuel de Falla qui, après avoir été fortement attiré par la création littéraire, décida à l’âge de dix-sept ans de se consacrer professionnellement à la musique. Cette coïncidence explique peut-être l'amitié qui naquit immédiatement entre le poète et le musicien lors de leur première rencontre en 1919. On a l’habitude d’entendre les mélodies de De Falla chantées par des voix lyriques telles que celles de Tereza Berganza ou Victoria de los Ángeles. Mais quand la chanteuse de flamenco Estrella Morente s’en empare, la force de l’évidence est aussi grande que l’émerveillement. Ces morceaux puisent aux racines populaires de la musique espagnole et Estrella Morente les chante avec une spontanéité et une liberté d’une grande authenticité, mais aussi avec l’humilité d’une artiste explorant des territoires nouveaux. Si les sept chansons populaires de De Falla ont une légitime renommée, les «Canciones españolas antiguas» de Lorca sont tout-à-fait méconnues. Pourtant elles sont plus qu’une «curiosité»: bien sûr, elles n’ont pas l’originalité et l’inventivité harmonique de la musique de De Falla, mais leur simplicité et leur fraicheur sont très belles et restent proches de leur origine folklorique.   

Évènement terminé !

LU 6 JUIN – 2ème concert – ESTRELLA MORENTE

Il y a 3 mois

Temple de la Madeleine

LES ATHÉNÉENNES

LU 6 JUIN – 2ème concert – ESTRELLA MORENTE

Informations

21H  Classique  [Tarif A]

De Falla Siete Canciones Populares Españolas

Lorca Canciones Españolas Antiguas

ESTRELLA MORENTE voix

 

La première vocation de Lorca fut musicale, mais en 1917 sa fibre littéraire s’affirma, exactement a I’inverse de Manuel de Falla qui, après avoir été fortement attiré par la création littéraire, décida à l’âge de dix-sept ans de se consacrer professionnellement à la musique. Cette coïncidence explique peut-être l'amitié qui naquit immédiatement entre le poète et le musicien lors de leur première rencontre en 1919. On a l’habitude d’entendre les mélodies de De Falla chantées par des voix lyriques telles que celles de Tereza Berganza ou Victoria de los Ángeles. Mais quand la chanteuse de flamenco Estrella Morente s’en empare, la force de l’évidence est aussi grande que l’émerveillement. Ces morceaux puisent aux racines populaires de la musique espagnole et Estrella Morente les chante avec une spontanéité et une liberté d’une grande authenticité, mais aussi avec l’humilité d’une artiste explorant des territoires nouveaux. Si les sept chansons populaires de De Falla ont une légitime renommée, les «Canciones españolas antiguas» de Lorca sont tout-à-fait méconnues. Pourtant elles sont plus qu’une «curiosité»: bien sûr, elles n’ont pas l’originalité et l’inventivité harmonique de la musique de De Falla, mais leur simplicité et leur fraicheur sont très belles et restent proches de leur origine folklorique.