Les Hauts parleurs | Conversations

Il y a 8 mois

Part-Dieu

Association Trace-Ecart et Altitudes

Les Hauts parleurs | Conversations - Théâtre et arts vivants

Une lettre à l’invisible, des mots pour celle qui n’est plus. L’auteur Pierre Savary, de sa plume sincère et délicate nous livre un texte inédit, évoquant entre autres Naples. Porté par les voix de Jeanne Monney et Guillaume Dreyer et accompagné au piano par Simon Rossier, ce texte vous fera voyager au-delà des zones sensibles. Une cabine au milieu de nulle part d’où s’élèvent soudain des sonneries venues de partout, une quête idéale et un peu folle, des dialogues entre inconnus dans le silence du désert de Mojave. L’espace d’un instant, des mondes incompatibles se rencontrent et se comprennent. Eric Bulliard nous lira des extraits de son dernier roman La cabine qui plonge ses racines dans l’histoire de la Mojave Phone Booth. Au bout du fil, Alain Freudiger dont l’écriture s’attache à témoigner, à travers les formes littéraires de la légèreté, de l’évanescence de notre « condition téléphonique » et de ses mutations. Au téléphone, son dernier recueil, soulève les petits gestes presque invisibles et rarement mis en mots de cette révolution. Cette lecture-performance sera accompagnée par le duo Moon (piano-violoncelle).

Retour

Évènement terminé !

Les Hauts parleurs | Conversations

Il y a 8 mois

Part-Dieu

Association Trace-Ecart et Altitudes

Les Hauts parleurs | Conversations

Informations

Une lettre à l’invisible, des mots pour celle qui n’est plus. L’auteur Pierre Savary, de sa plume sincère et délicate nous livre un texte inédit, évoquant entre autres Naples. Porté par les voix de Jeanne Monney et Guillaume Dreyer et accompagné au piano par Simon Rossier, ce texte vous fera voyager au-delà des zones sensibles. Une cabine au milieu de nulle part d’où s’élèvent soudain des sonneries venues de partout, une quête idéale et un peu folle, des dialogues entre inconnus dans le silence du désert de Mojave. L’espace d’un instant, des mondes incompatibles se rencontrent et se comprennent. Eric Bulliard nous lira des extraits de son dernier roman La cabine qui plonge ses racines dans l’histoire de la Mojave Phone Booth. Au bout du fil, Alain Freudiger dont l’écriture s’attache à témoigner, à travers les formes littéraires de la légèreté, de l’évanescence de notre « condition téléphonique » et de ses mutations. Au téléphone, son dernier recueil, soulève les petits gestes presque invisibles et rarement mis en mots de cette révolution. Cette lecture-performance sera accompagnée par le duo Moon (piano-violoncelle).