Delalande - Grands Motets

11 months ago

Église du Prieuré

Ensemble Cuadrinio

Delalande - Grands Motets - Concerts

Pour les 40 ans de l'Ensemble CuadrinioDelalande - Grands motetsAU PROGRAMME : Michel Richard Delalande (1657-1726)- Laudate Dominum S.57- Super flumina Babylonis S.13- Te Deum S.32       L'Ensemble Cuadrinio fête ses 40 ans ! À cette occasion, il a commandé à son directeur Olivier Hartmann une édition en partitions modernes de trois grands motets de Michel Richard Delalande (1657-1726) : Laudate Dominum S.57, Super Flumina Babylonis S.13 et Te Deum S.32 (3e version), pour chœur, solistes et orchestre.  Le "grand motet" est un genre typiquement français, inventé à la cour de Louis XIV pour accompagner les messes basses quotidiennes du souverain. Delalande, qui en a composé pas moins de 77, en est le maître incontesté et son succès fut tel qu'on le jouait encore 50 ans après sa mort. Cette longévité exceptionnelle pour l'époque est sans nul doute due à la richesse, à l'inventivité et à la singularité d'une écriture propre à exprimer chaque affect avec la plus grande sensibilité.  Avec le concours de l'Ensemble Baroque de Joux et de brillants solistes, l'Ensemble Cuadrinio et son chef vous invitent à découvrir ces chefs-d'œuvre du Grand Siècle. 

Back

Event over!

Delalande - Grands Motets

11 months ago

Église du Prieuré

Ensemble Cuadrinio

Delalande - Grands Motets

Information

Pour les 40 ans de l'Ensemble CuadrinioDelalande - Grands motetsAU PROGRAMME : Michel Richard Delalande (1657-1726)- Laudate Dominum S.57- Super flumina Babylonis S.13- Te Deum S.32       L'Ensemble Cuadrinio fête ses 40 ans ! À cette occasion, il a commandé à son directeur Olivier Hartmann une édition en partitions modernes de trois grands motets de Michel Richard Delalande (1657-1726) : Laudate Dominum S.57, Super Flumina Babylonis S.13 et Te Deum S.32 (3e version), pour chœur, solistes et orchestre.  Le "grand motet" est un genre typiquement français, inventé à la cour de Louis XIV pour accompagner les messes basses quotidiennes du souverain. Delalande, qui en a composé pas moins de 77, en est le maître incontesté et son succès fut tel qu'on le jouait encore 50 ans après sa mort. Cette longévité exceptionnelle pour l'époque est sans nul doute due à la richesse, à l'inventivité et à la singularité d'une écriture propre à exprimer chaque affect avec la plus grande sensibilité.  Avec le concours de l'Ensemble Baroque de Joux et de brillants solistes, l'Ensemble Cuadrinio et son chef vous invitent à découvrir ces chefs-d'œuvre du Grand Siècle.