Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra

10 mesi fa

Ancien Stand

Stand'été

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra - Festivals

Déjà un sacré bout de temps que le loustic Lantoine faittanguer la langue, chavirer la rime et culbuter lesstrophes.Avec son complice et alter-égal François Pierron, lechantre de la « chanson pas chantée » a baroudé de barsen gites, de clubs en bouges avec une inaltérableconstance et trois albums sous les aisselles : Badaboum,premier essai tapageur en 2004, suivi de Tout est calmedeux ans après et du live À l’attaque, en 2008, ont forgésa réputation de poète routard déglinguant lesconventionslittéraires et musicales avec un bagout et une pépiedignes d’un Bukowski ch’timi ou d’un Tom Waits nordiste.Sans oublier ses multiples avatars artistiques, du collectifMon Côté Punk à la Compagnie des Musiques à Ouïr, ausein de laquelle il revisite aussi bien Brassens que BrigitteFontaine.Mais foin des références et des comparaisons, il estunique, Loïc. Lui qui, au tout début, se voyait en humbleparolier dans l’ombre d’un Allain Leprest est devenu unesorte de troubadour trublion, de cascadeur du quatrain,de rude chameau chamanique capable d’émouvoir enrugissant, de rougir en se mouvant et de chambouler sonpublic plus sûrement qu’un grand huit dans un parcd’attractions.Bête de scène. Malgré lui, affirme-t-il : s’il s’est un jourlancé sur les planches, c’est parce qu’il préférait dire sestextes plutôt que de les faire lire. Un malentendu qu’on nese lasse pas depuis d’écouter.Il est des rencontres qui se font dans la douceur, d’autres qui produisent des étincelles. Et là,quand le jazz tonitruant des 18 musiciens du Very Big Experimental Toubifri Orchestra percute lavoix rocailleuse et vibrante du chanteur-poète Loïc Lantoine, ce ne sont plus des étincelles maisun véritable feu d’artifice !Voilà bien longtemps que le Very Big Experimental Toubifri Orchestra et son chef Grégoire Genssevoulaient rencontrer sur scène le Grand Loïc Lantoine. Avec ce spectacle, ils se mettent au servicede l’univers du chanteur en y ajoutant quelques compositions créées pour l’occasion. Ça palpite,ça frémit, ça tremble, ça bat, en un mot ça pulse, et on ressort plein d’une énergie contagieuse.Amateurs de sensations vivantes, ce spectacle est pour vous.« Ce que l'on fait là dépasse la musique. C'est très tendre. Entre nous, il y a de la nostalgie, dusecret, de l'amour et l'envie d'exploser. Entre nous, un petit foyer brûle et c'est délicieux. »Loïc Lantoine 19Distribution :Mélissa ACCHIARDI (vibraphone) / Lionel AUBERNON (percussions)Stéphanie AURIERES (saxophone) / Aloïs BENOIT (trombone) / Félicien BOUCHOT (trompette)Mathilde BOUILLOT (flûte) / Thibaut FONTANA (saxophone) / Lucas HERCBERG (basse)Grégory JULLIARD (trombone) / Loïc LANTOINE (chant) / Emmanuelle LEGROS (trompette)Damien SABATIER (saxophone) / François MIGNOT (guitare) / Yannick NAREJOS (saxophone)Benjamin NID (saxophone) / Laurent VICHARD (clarinettes) / Alice PERRET (clavier)Yannick PIRRI (trompette) / Corentin QUEMENER (batterie)Son : Franck RIVOIRELumière : Alyzé BARNOUD

Back

Evento concluso!

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra

10 mesi fa

Ancien Stand

)

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra

Informazioni

Déjà un sacré bout de temps que le loustic Lantoine faittanguer la langue, chavirer la rime et culbuter lesstrophes.Avec son complice et alter-égal François Pierron, lechantre de la « chanson pas chantée » a baroudé de barsen gites, de clubs en bouges avec une inaltérableconstance et trois albums sous les aisselles : Badaboum,premier essai tapageur en 2004, suivi de Tout est calmedeux ans après et du live À l’attaque, en 2008, ont forgésa réputation de poète routard déglinguant lesconventionslittéraires et musicales avec un bagout et une pépiedignes d’un Bukowski ch’timi ou d’un Tom Waits nordiste.Sans oublier ses multiples avatars artistiques, du collectifMon Côté Punk à la Compagnie des Musiques à Ouïr, ausein de laquelle il revisite aussi bien Brassens que BrigitteFontaine.Mais foin des références et des comparaisons, il estunique, Loïc. Lui qui, au tout début, se voyait en humbleparolier dans l’ombre d’un Allain Leprest est devenu unesorte de troubadour trublion, de cascadeur du quatrain,de rude chameau chamanique capable d’émouvoir enrugissant, de rougir en se mouvant et de chambouler sonpublic plus sûrement qu’un grand huit dans un parcd’attractions.Bête de scène. Malgré lui, affirme-t-il : s’il s’est un jourlancé sur les planches, c’est parce qu’il préférait dire sestextes plutôt que de les faire lire. Un malentendu qu’on nese lasse pas depuis d’écouter.Il est des rencontres qui se font dans la douceur, d’autres qui produisent des étincelles. Et là,quand le jazz tonitruant des 18 musiciens du Very Big Experimental Toubifri Orchestra percute lavoix rocailleuse et vibrante du chanteur-poète Loïc Lantoine, ce ne sont plus des étincelles maisun véritable feu d’artifice !Voilà bien longtemps que le Very Big Experimental Toubifri Orchestra et son chef Grégoire Genssevoulaient rencontrer sur scène le Grand Loïc Lantoine. Avec ce spectacle, ils se mettent au servicede l’univers du chanteur en y ajoutant quelques compositions créées pour l’occasion. Ça palpite,ça frémit, ça tremble, ça bat, en un mot ça pulse, et on ressort plein d’une énergie contagieuse.Amateurs de sensations vivantes, ce spectacle est pour vous.« Ce que l'on fait là dépasse la musique. C'est très tendre. Entre nous, il y a de la nostalgie, dusecret, de l'amour et l'envie d'exploser. Entre nous, un petit foyer brûle et c'est délicieux. »Loïc Lantoine 19Distribution :Mélissa ACCHIARDI (vibraphone) / Lionel AUBERNON (percussions)Stéphanie AURIERES (saxophone) / Aloïs BENOIT (trombone) / Félicien BOUCHOT (trompette)Mathilde BOUILLOT (flûte) / Thibaut FONTANA (saxophone) / Lucas HERCBERG (basse)Grégory JULLIARD (trombone) / Loïc LANTOINE (chant) / Emmanuelle LEGROS (trompette)Damien SABATIER (saxophone) / François MIGNOT (guitare) / Yannick NAREJOS (saxophone)Benjamin NID (saxophone) / Laurent VICHARD (clarinettes) / Alice PERRET (clavier)Yannick PIRRI (trompette) / Corentin QUEMENER (batterie)Son : Franck RIVOIRELumière : Alyzé BARNOUD