KAGAME Kayije - Intérieur vie / Intérieur nuit

3 mesi fa

le Grütli

La Bâtie - Festival de Genève

KAGAME Kayije - Intérieur vie / Intérieur nuit

Indéfinissable Kayije Kagame ! On ne sait jamais de quel côté de la scène ou de l’écran, ni dans quel espace elle va se trouver. L’indéfini semble être son territoire. C’est une première pièce en deux volets, Sans Grace / Avec Grace, qui révèle son écriture de l’absence. Elle en poursuit l’exploration. Diptyque scénique et cinématographique, son Intérieur vie / Intérieur nuit fait apparaître ces imperceptibles présences qui nous accompagnent. Ces invisibles qu’on ne voit pas exister. Cette manière qu’ont nos proches de nous habiter. Gaël Kamilindi de la Comédie-Française et l’artiste Victor Hugo de la Torre habitent ainsi Intérieur vie. Seule en scène, Kayije Kagame les évoque par touches légères, intimes et parfois drôles… Autant de précieux indices à récolter en attendant la projection d’Intérieur nuit, sur l’écran de la salle attenante, qui viendra compléter la composition de cette galerie fragmentée. Au terme de ce voyage, chacun·e aura rencontré son personnage – peintre, danseur·euse, gardien·ne de musée ou comédien·ne. Et tous et toutes auront vu passer des anges. Intérieur vie, la pièce : 50' (au Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivants) Intérieur nuit, le film : 20' (aux Cinémas du Grütli)

Evento concluso!

KAGAME Kayije - Intérieur vie / Intérieur nuit

3 mesi fa

le Grütli

La Bâtie - Festival de Genève

KAGAME Kayije - Intérieur vie / Intérieur nuit

Informazioni

Indéfinissable Kayije Kagame ! On ne sait jamais de quel côté de la scène ou de l’écran, ni dans quel espace elle va se trouver. L’indéfini semble être son territoire. C’est une première pièce en deux volets, Sans Grace / Avec Grace, qui révèle son écriture de l’absence. Elle en poursuit l’exploration. Diptyque scénique et cinématographique, son Intérieur vie / Intérieur nuit fait apparaître ces imperceptibles présences qui nous accompagnent. Ces invisibles qu’on ne voit pas exister. Cette manière qu’ont nos proches de nous habiter. Gaël Kamilindi de la Comédie-Française et l’artiste Victor Hugo de la Torre habitent ainsi Intérieur vie. Seule en scène, Kayije Kagame les évoque par touches légères, intimes et parfois drôles… Autant de précieux indices à récolter en attendant la projection d’Intérieur nuit, sur l’écran de la salle attenante, qui viendra compléter la composition de cette galerie fragmentée. Au terme de ce voyage, chacun·e aura rencontré son personnage – peintre, danseur·euse, gardien·ne de musée ou comédien·ne. Et tous et toutes auront vu passer des anges. Intérieur vie, la pièce : 50' (au Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivants) Intérieur nuit, le film : 20' (aux Cinémas du Grütli)